mercredi 7 novembre 2012

La PS3, à nouveau hackée?

Une équipe de hackers était parvenue à casser les clés de cryptage des firmwares de la console, permettant ainsi de ce fait de concevoir des custom firmwares supérieurs à la version 4.00.
Depuis sa sortie, la PS3 a subit plusieurs attaques des hackers à plusieurs reprises via le dongle PS Jailbreak et plus récemment via failOverflow. Toutefois, la mise à jour du firmware 3.60 de la console compromettait les solutions de piratage.
Un groupe de hackers baptisé The Three Muskateers a trouvé une solution définitive pour détourner ou contourner la sécurité de la PS3. Ils sont parvenus à casser les clés de cryptage des firmwares de la console, ce qui leur permettait de les modifier avec  loisir depuis leur ordinateur avant de les envoyer  à nouveau dans le matériel de Sony.
Cette solution a permis d’initier des custom firmwares ( CFW ), avec la possibilité de faire tourner des fichiers piraté sur la console de  Sony. Cet évènement a longtemps été gardé par la team de hackers, mais ont été découvert par la diffusion des fameuses clés qui leur permettait de construire des CFW indétectables par Sony, et  qui a pour conséquence de pouvoir se connecter au PSN.
Cette mise en œuvre était  indiquée comme impossible à patcher par le constructeur japonais, car  ce dernier ne peut pas changer les clés LV0 sous peine de poser des soucis à leurs premiers modèles de PS3 lors des opérations de  mise à jour.